Financez votre coopérative
avec la Sowecsom

Brasero
c’est quoi ?

Brasero n’est pas seulement un récipient à braises ardentes, c’est aussi un réceptacle à bonnes idées ! C’est le partenaire financier privilégié des coopératives wallonnes. Que vous débutiez votre activité ou que vous souhaitiez la développer,
Brasero est l’outil ad hoc, le levier incontournable. Votre société respecte les valeurs du modèle coopératif, vous cherchez un financement : Go Brasero !

C’est
pour qui ?

Brasero s’adresse aux coopératives, en herbe ou confirmées, qui développent une activité économique. Il n’y a pas qu’un seul capitaine à bord : les prises de décisions suivent un processus démocratique. De plus, les coopératives comptent au minimum 10 coopérateurs.
Enfin, elles adoptent une politique d’affectation de leurs bénéfices privilégiant le capital humain et le développement du projet.
Vous vous reconnaissez ?

Comment
ça marche ?

Si vous remplissez ces critères, que votre modèle en plus d’être coopératif est économiquement viable, c’est le moment de présenter votre projet à la Sowecsom et de savoir si Brasero est fait pour vous.

Les coopératives
en quelques chiffres

1=2

La Sowecsom stimule le modèle coopératif en intervenant financièrement à hauteur de 1€ pour 1€ de capital apporté par les coopérateurs.
25

C’est le nombre de coopératives financées par la Sowecsom tous les ans.
60.000

C’est le montant maximum du financement Brasero dont peut bénéficier une coopérative. Ce montant peut grimper jusqu’à 100.000 € pour les coopératives à finalité sociale.
  • La Sowecsom pose un regard pertinent sur la viabilité du projet mais aussi sur son impact. C’est très rare et c’est sa marque de fabrique. Non seulement ce partenaire financier comprend le modèle mais il se positionne également sur l’environnement dans lequel il s’inscrit.
    Pierre Oldenhove
    Co-fondateur de Wibee, coopérative de car-sharing
  • Lors de notre création en 2009, notre projet de coopérative a été analysé et critiqué de manière constructive par la Sowecsom qui a décidé de nous faire confiance en nous octroyant le montant dont nous avions besoin. Quelques années plus tard, alors que nous cherchions à développer la coopérative, la Sowecsom a de nouveau répondu présente.
    Stephan Vincent
    CEO de Ethiquable, coopérative de commerce équitable
  • La combinaison d’un capital suffisant et d’une confiance de la part d’un tel organisme officiel nous a permis de grandir sereinement sans craindre pour la pérennité de notre coopérative. Osez présenter votre projet pour faire savoir vos besoins et ainsi déceler les opportunités qui peuvent se présenter.
    Jérôme Herman
    Directeur général de Damnet, coopérative de travailleurs

Il est temps d’en
discuter ensemble !